gribouille: (Homeland)
Cette année, j'ai décidé de participer au Challenge Séries de Ms Kitty Fantastico ! En gros, je m'engage à regarder 12 séries dans l'année. Il peut choisir de séries dont je dois rattraper au moins une saison entière (celle diffusée en 2014/2015 ne compte pas), ou d'autres que je n'ai jamais commencées. J'ai le droit de changer de séries en cours de route !

Voici donc ce que j'ai prévu de regarder pour l'instant (mais ça va probablement changer, les titres précédés d'un astérisque étant ceux qui ont le plus de chance de ne pas être vus) :

[EDIT du 12 juillet en violet, quelques échanges + j'avais pas compris que les épisodes diffusés en 2015 comptaient aussi]

Séries à rattraper
- Defiance (ABC) - saison 2, 13 épisodes + saison 3, a priori 13 épisodes aussi = 26 épisodes
*- The Following (Fox) - fin saison 1 + saison 2, 18 épisodes Remplacée par Criminal Minds (CBS), à partir du 6x24 et jusqu'à la fin de la saison 10, soit 96 épisodes
- Free! Iwatobi Swim Club (anime) - saison 2, 13 épisodes (terminée en juillet)
- Pushing Daisies (ABC) - fin saison 1 + saison 2, 20 épisodes
- My Little Pony: Friendship is Magic (Hub Network) - fin saison 1 + saisons 2, 3 et 4 et 5, 73 86 épisodes
*- Homeland (Showtime) - fin saison 2 + saisons 3 et 4, 31 épisodes Remplacée par Scandal (ABC), à partir du 3x05 et jusqu'à la fin de la saison 4, soit 36 épisodes


Nouvelles séries
- The Fall (BBC) - 2 saisons, 11 épisodes
- Legend of Korra (Nickelodeon) - 4 saisons, 52 épisodes
- The Musketeers (BBC) - 1 saison (vu que celle en cours ne compte pas), 10 épisodes Remplacée par Are You Being Served ? (BBC), 10 saisons, 69 épisodes
- Person of Interest (CBS) - 4 saisons, 90 épisodes
- Zankyō no Teroru/Terror in Resonance (anime) - 1 saison, 11 épisodes (terminée en avril)
- *Tokyo Ghoul (anime) - 1 saison, 12 épisodes

Soit un total de... 332 522 épisodes ! Ce qui n'est pas énorme en soit, surtout qu'une grosse partie d'entre eux ne dure qu'une vingtaine de minutes.

Bref, 2015, une année riche en visionnage de séries !! (sauf si je trouve un boulot, et encore, me connaisant, j'y arriverai quand même)

Crosspost from my dreamwidth account. You can comment either here or there.
gribouille: (PotC - Sparrington subtext)
(Et pour une fois, je pense à passer par dreamwidth!)

Piqué à [personal profile] flo_nelja.

Give me a fandom and I'll give you...
my “FOREVER” pairing
my “sometimes” pairing (if i’m in the mood)
my “friends-with-benefits” pairing
my “adele” pairing (“WE COULD HAVE HAD IT AAAAAALL”)
my "angst" pairing
my “hate sex” pairing
my “working on it” pairing
my favorite threesome / poly ship
my platonic “their friendship is too precious to mess it up with romance” ship
my “i love it but don’t want it to happen” pairing
my “it started out crack but now it’s serious and i regret everything” pairing
my endgame pairing
my “across time and space they will always find each other” pairing
my “settling for second choice” pairing
my “I don’t want to ship it but I do” pairing


Et en VF traduite très vite et très approximativement:

Donnez-moi un fandom et je vous donnerai:
mon couple "POUR TOUJOURS"
mon couple "PARFOIS" (si je suis d'humeur)
mon couple "friends with benefits" ("amis et plus" ?)
mon couple "adèle" (“WE COULD HAVE HAD IT AAAAAALL” => on aurait pu tout avoir, ça aurait pu être génial, en gros)
mon couple "angst"
mon couple "hate sex" (là je laisse tomber, en gros on se hait mais on baise ?)
mon couple "en progrès"
mon threesome ou ship poly préféré
mon ship platonique "leur amitié est trop précieuse pour la gâcher avec de la romance"
mon couple "j'adore ce couple mais je ne veux pas que ça arrive"
mon couple "ça a commencé par un délire mais maintenant c'est sérieux et je regrette tout"
mon couple "endgame" (en gros qui vont finir ensemble et pis c'est tout)
mon couple "ils se retrouveront toujours même s'ils doivent traverser le temps et l'univers"
mon couple "je me contente du second choix"
mon couple "je n'ai pas envie de les shipper mais je les shippe"
gribouille: (Bleach)
J'ai enfin terminé une série pour mon challenge, yay ! Donc autant célébrer ça avec une petite review...



Zankyou no Terror ou Terror in Resonance est un anime du même réalisateur que Cowboy Bebop (qu'il faudra que je voie un jour, d'ailleurs). Diffusé l'année dernière, ça raconte une série d'attaques terroristes commises par deux adolescents à l'intelligence extraordinaire, Nine et Twelve.

J'en avais entendu beaucoup de bien, et le pitch m'intriguait assez, donc ça s'est imposé comme l'une de mes nouvelles séries pour ce challenge. En fin de compte, j'ai regardé ça assez lentement, un épisode de temps en temps, jusqu'aux quatre derniers que je me suis faits en deux jours (en fait, je croyais qu'il n'y avait que 10 épisodes, d'où un cri de rage ce soir à la fin du dixième ; fort heureusement, il y en a onze).

L'histoire m'a relativement bien plue, et j'étais assez satisfaite de la fin. C'est bien construit, assez intelligent, les quelques non-dits ne dérangent pas la compréhension. Pas de coup de coeur du côté des personnages, mais je les aime bien quand même, j'aurais peut-être juste aimé en savoir plus sur certains.

Côté animation, j'ai trouvé ça très beau. J'aime beaucoup le style de dessin, surtout du côté du design des persos. La musique est très, très belle, aussi - je suis particulièrement fan du générique de fin.

Bref, ce fut très agréable, avec des moments très beaux, très poétiques, et les mystères se tiennent bien aussi. Si ça vous tente, n'hésitez pas !

[EDIT] Dans les trucs moins bien, en revanche, c'est la première fois que j'entends du "fake English", moi qui ai pourtant "l'habitude" du "fake French" (contre lequel je râle toujours autant d'ailleurs). ça casse un peu le trip, surtout que c'est pas seulement la prononciation (ils auraient pu engager des doubleurs qui maîtrisent un peu plus pour les persos américains ou qui ont vécu toute leur vie dans un pays anglophone, quand même...) mais aussi le ton qui est un peu WTF (du niveau des compréhensions orales irlandaises pour le français, et c'est pas glorieux)
gribouille: (Virgin Suicides)
Coucou les gens !!

J'ai décidé d'être plus active ici. Pour reprendre les bonnes habitudes, je commenterai donc mes lectures [community profile] bingo_livres sur ce LJ \o/ (et j'essaierai d'en profiter pour donner des nouvelles, aussi).

Voici donc ma carte, qui commence le 1er août...


Réalisme merveilleux
Un livre en rapport avec l'eau:
Les Îles du Diable
, Anne Rossi
Biographies et autobiographies
(Twelve years a slave, Solomon Northup)
Epistolaire
(Cher Mr. Darcy, Amanda Grange)
Histoire:
Transgender History
, Susan Stryker
Littérature italienne
Un livre du 20e siècle:
Immortal in Death
, J.D. Robb
Littérature russe
Philosophie
(Cinéphilo, Ollivier Pourriol)
Littérature canadienne:
Un cadeau du ciel
, Suzanne Roy
Littérature des îles britanniques:
The Graveyard Book
, Neil Gaiman
JOKER
Littérature d'Europe de l'est:
The Girl Who Saved the King of Sweden
, Jonas Jonasson
Un livre en rapport avec la musique:
Blue Notes
, Shira Anthony
Religion et spiritualité
Un livre d'un auteur auquel vous avez décidé de laisser une seconde chance
Littérature espagnole
Science:
The Science of Discworld II: The Globe, Terry Pratchett, Ian Stewart & Jack Cohen
Littérature d'Europe
Un tome d'une série qui n'est pas le premier:
Last Stand of the Dead Men
, Derek Landy
Bande dessinée


Ceux pour lesquels j'ai une idée précise de ce que je vais lire:
- Littérature russe (sans doute Crime et Châtiment qui est dans ma pile à lire depuis un moment)
- Un tome d'une série qui n'est pas le premier (soit le 5ème tome de La Tour Sombre de Stephen King, soit un Skulduggery Pleasant)
- Bande dessinée (très certainement le 4ème Locke & Key)

Ceux pour lesquels je ne sais pas ce que je vais lire, je n'aurai pas trop de mal à trouver, mais si vous avez des recs pourquoi pas:
- Un livre en rapport avec l'eau (buuh dommage que j'aie déjà lu The Ocean at the End of the Lane)
- Biographie et autobiographie
- Histoire (j'ai hâte !)
- Un livre du 20ème siècle
- Philosophie (je trouverai forcément parmi mes auteurs préférés du temps de la prépa !)
- Littérature canadienne (on compte le Québec là-dedans ? Si oui ça ne devrait pas me poser trop de problème)
- Littérature des îles britanniques
- Littérature d'Europe de l'est
- Un livre d'un auteur auquel vous avez décidé de laisser une seconde chance (Dan Brown, ça lui ferait une troisième chance XD)
- Littérature espagnole (il me reste des recs de la dernière fois ^w^)
- Littérature d'Europe
- Un livre édité par un éditeur que vous n'avez jamais lu (je vais sans doute donner sa chance à une petite maison d'édition francophone ^w^)
- Un livre sur lequel vous avez un mauvais a priori

Ceux pour lesquels je n'ai aucune idée et ai besoin de recs:
- Réalisme merveilleux
- Epistolaire (j'ai déjà lu Les Liaisons Dangereuses...)
- Littérature italienne
- Un livre en rapport avec une maison
- Un livre en rapport avec la musique
- Religion et spiritualité
- Science (quoique je peux toujours piquer l'un des livres de géologie de Jon, mais ça me passionnera pas trop XD)
- Un livre en rapport avec une maladie (si possible pas trop déprimant, et je préfèrerais éviter les trucs sur le cancer)
gribouille: (PotC - Sparrington subtext)
J'ai été taggée par [profile] akuma_akai... pourquoi pas, surtout que ça fait super longtemps !

Tout d'abord, je dois faire une liste de 11 choses qui me concernent et qu'il n'y a aucun intérêt à connaître. Bon ben... c'est parti !

1. J'ai trop de mugs. Genre, vraiment, il a fallut faire du tri et en mettre de côté (les tous simples, en gros), et les 3/4 des mugs restant dans le placard sont à moi (90%, même). Pas mal de Winnie l'Ourson, et des tasses auxquelles je tiens parce qu'on me les a offertes... mais tout ça ne m'empêchera pas d'en demander encore plus l'année prochaine sur [profile] lutins_de_noel !
2. J'ai (ou, plutôt, on a) six calendriers pour 2015. On a commencé par s'en acheter un, genre, vers septembre-octobre, parce qu'il était sympa (Simon's Cat !) et pas cher. Puis, pour Noël, on en a fait faire des personnalisés pour la famille de Jon, et on en a gardé un exemplaire. Puis une des familles dans lesquelles je donne des cours particuliers m'a offert un calendrier Winnie l'Ourson. Puis nos amis nous ont offerts un calendrier Simon's Cat. Puis mon père et sa compagne nous ont ramené un mini-calendrier avec des chats de l'île de Rhodes. Puis j'en ai gagné un dessinné par [profile] princessbiscuit. Bref, on a des calendriers partout.
3. Je viens de commencer ma nouvelle routine : réveil à 8 heures du matin, au cas où on m'appellerait pour un remplacement ! (ici, l'école commence vers 9h) Bon, ça ne fait qu'une journée, mais je suis quand même contente : je me suis levée sans trop de problèmes, et globalement j'étais heureuse d'être debout (en plus, j'ai eu l'occasion de faire plein de trucs).
4. Je suis plutôt gourmande, surtout ce qui est patisserie. Un des trucs qui me manquent le plus, ici, ce sont les religieuses au chocolat...
5. Je suis plutôt douée en calcul mental. Petite, c'était un des trucs que je préférais, à l'école !
6. J'ai pris des cours de piano pendant neuf ans. J'étais plutôt douée... pas excellente, mais je m'en sortais, quoi, et j'aimais ça... ça me manque un peu.
7. Le truc que je ressors toujours pour ce genre de mèmes : j'ai fait de la natation synchronisée pendant 4 ans. J'adorais au début, puis c'est devenu de plus en plus compétitif, on nous traitait très mal, je n'y prenais plus aucun plaisir, donc j'ai arrêté.
8. Je ne suis pas très branchée télé-réalité, mais il y a une émission que j'adore : The Apprentice (version UK, bien sûr). Sir Alan Sugar, un entrepreneur ("self-made man" comme on dirait ici), cherche un partenaire pour monter une nouvelle entreprise. Une vingtaine de candidats se présentent : chaque semaine, ils sont séparés en deux équipes et doivent relever un défi, du genre "monter un fast-food de toute pièce", "créer et vendre des bougies parfumées", "acheter une liste d'objets farfelus le moins cher possible". Dans l'équipe qui réussit le moins bien, Lord Sugar élimine un candidat (uniquement en fonction de leur performance). C'est assez fascinant, et généralement plutôt juste (quand un candidat essaye de tricher, ou de faire de la manipulation émotionnelle, par exemple, Lord Sugar le repère généralement très vite et les conséquences sont sévères).
9. Là, maintenant, tout de suite, je m'apprête à regarder la seconde saison de Broadchurch, qui débute ce soir, dans 5 minutes ! (je continuerai certainement ce post pendant la pub, d'ailleurs). Yay, David Tennant !
10. J'ai du mal à envisager mon petit-déjeuner sans jus d'orange (ou de pamplemousse). La seule exception, c'est quand on fait un "fry-up", un petit déjeuner irlandais, qui s'accompagne très bien de thé... mais même là, il m'arrive souvent de me servir un verre de jus d'orange malgré tout ^^
11. Quand je réfléchis, qu'il s'agissse d'écrire ou de rédiger un post (ou faire une liste, comme maintenant), j'ai tendance à regarder sur le côté... et ça m'énerve vraiment quand on (ou, plutôt, Jon) prend ça pour de la tristesse/je ne sais quoi et qu'il me demande "ça va pas ?"

Et maintenant, je dois répondre à quelques questions...

1. Qu'attendez-vous de faire avec impatience en 2015 ? Enseigneeeeer ! J'ai vraiment hâte d'obtenir mon premier remplacement (même si je suis aussi un peu nerveuse, bien sûr).
2. Quel est le livre le dernier livre que vous ayez lu en 2014 ? Hawkeye, volume 2 : Little Hits, accidentellement lu avant le premier (les deux couvertures se ressemblent et je n'avais pas fait attention). J'adore cette série <3
3. Quel est l'événement qui vous a le plus touché en 2014 ? Parvenir enfin à être "registered" auprès du Teaching Council, je suppose ? Ce furent près de 8 mois intenses en attendant ce dénouement, donc même si je ne suis pas "out of the woods yet", ça fait quand même un sacré poids en moins.
4. Quel est votre livre préféré de tous les temps ? Pfff.... ça se jouerait entre Good Omens de Neil Gaiman & Terry Pratchett et Jonathan Livingstone le Goéland de Richard Bach.
5. Quelle peluche aviez-vous quand vous étiez petit ? Pas mal, mais trois se détachent du lot : ma "poupée d'amour", qui m'a suivie pendant mes premières années, avant que je ne trouve Guizmo (un Mogwaï), et bien entendu mon "oreiller-éléphant" que ma grand-mère m'a acheté un peu après ma naissance. Et les trois sont revenus de France avec moi la semaine dernière !
6. Qu'est-ce qui vous fait toujours rire ? Les epic fails du chat. Good Omens.
7. La seule citation que vous pouvez citer au débotté, sans avoir besoin de vérifier sur Internet si elle est juste ou pas : Euuuh... "L'Enfer, c'est les autres" ? (en fait y en a un peu plus qui me viennent en tête, dont une assez connue de House of Cards, mais je dirais pas que je suis capable de les sortir à n'importe quel moment) (et je peux pas donner celle de [profile] akuma_akai, ce serait de la triche ^^)
8. Quel animal auriez-vous aimé être ? Un chat, dans une bonne maison.
9. Plutôt couette ou draps + couvertures ? Couette.
10. Avez-vous une astuce, un truc pratique, un site génial à recommander aux lecteurs de ce blog ? J'utilise pas mal Wordreference quand je cherche à traduire un mot ou une expression, c'est assez complet (même si, comme tout outil de traduction, il faut l'utiliser avec parcimonie).
11. Quelle est la chose que vous préférez sur ce site ? Wordreference ou LJ ? Le premier est facile d'utilisation, le deuxième... les gens qui sont dessus ?

Et je taggue... [personal profile] flo_nelja, [personal profile] saintemew, [personal profile] little_bakemono et quiconque a envie de le faire :)
gribouille: (Stock - upside down geek)
Science



Titre : The Science of Discworld II: The Globe (VF : La Science du Disque-monde II : Le Globe
Auteure: Terry Pratchett, Jack Cohen & Ian Stewart
Éditions: Ebury Press
Genre: Humour, Science, Fantasy
Série : "Science of Discworld" + "Discworld"
Résumé VF: Vous le savez désormais, notre univers est le produit fortuit d'une expérience concoctée par les mages du Disque-monde. Bizarre, ce " Globe-monde " : il obéit à des règles de causalité et la magie n'y a pas cours. Mais un jour apparaît un primate qui croit au pouvoir des histoires. L'éveil de son regard imprègne le monde de motivations, de désirs et d'aspirations. De narrativium. Un terrain d'invasion rêvé pour les elfes du Disque-monde...


Comme pour le premier volume, on alterne entre des chapitres "Discworld", qui suivent les mages dans leur exploration de Roundworld (notre monde, à une ou deux choses près), et des chapitres d'explications scientifiques. Et, comme pour le premier volume, j'ai beaucoup apprécié les deux.

J'adore les mages, alors la partie Roundworld m'a forcément plue. Quant à la science, j'ai trouvé ça très intéressant : Jack Cohen et Ian Stewart se penchent en particulier sur les histoires, la fiction, la créativité, et leur rôle dans le développement de l'humanité. Tout en prenant appui sur d'anciens tomes des Annales du Disque-Monde, ce que j'ai bien apprécié.

Bref, c'était cool, et j'ai encore le 3ème tome à lire (sans compter le 4ème, sorti depuis), ce qui sera probablement fait en 2015 !
gribouille: (Marvel - Loki)
Bonne année tout le monde !


J'ai terminé mon challenge Goodreads, youhou ! Ce qui veut dire que j'ai réussi à lire 200 livres sur 2014. Pour 2015, je me donne un objectif plus modeste (150, largement faisable), ce qui me permettra de choisir mes livres sur d'autres critères que le nombre de pages (même s'il n'y avait pas que ça, les derniers mois, ça a fini par peser lourd).

Et on continue les reviews pour [community profile] bingo_livres !

Un livre sur lequel vous avez un mauvais a priori



Titre : Leap of Faith (VF : Courage)
Auteure: Danielle Steel
Éditions: Delacorte Press
Genre: ? Drame ? Chick Lit ?
Série : /
Résumé VF: Après la mort accidentelle de ses parents, une jeune orpheline française est recueillie par une tante acariâtre vivant au fin fond de l'Iowa, aux Etats-Unis.


Déjà, je l'ai lu il y a quelques mois et je n'en garde quasiment aucun souvenir, ce qui, même si ma mémoire n'est jamais très bonne de toute manière, n'est pas vraiment bon signe.

Danielle Steel est une auteur assez populaire par ici, et jusqu'à présent les couvertures et résumés ne m'avaient inspiré qu'un "mouarf" peu enthousiaste. Pour les besoins de ce bingo, je me suis décidée à en tenter un... le plus court que je puisse trouver. Du coup, je suis peut-être mal partie, en n'en prenant pas un qui aurait eu des chances de me plaire, par exemple.

En fait, un des trucs qui m'a rendue quelque peu confuse c'est que, déjà, je m'attendais à une romance. Et quand on s'attend à un genre en particulier et que ce n'est pas ça... eh bien, en ce qui me concerne, ça se passe rarement bien. En gros, j'ai passé les trois quarts du bouquin à me demander où était le "love interest"...

L'écriture, ensuite. Eh ben... pas terrible, énormément de répétitions très lourdes (même en anglais), l'auteure raconte beaucoup ce qui se passe sans le montrer réellement. Je ne me suis attachée ni à l'histoire (pas mauvaise en soi mais très, très, très prévisible), ni aux persos.

Bref, j'ai pas détesté, mais ça ne me donne pas envie de retenter. (ou alors, sur une très bonne recommandation de quelqu'un en qui j'ai confiance)
gribouille: (Bleach)
Un livre édité par un éditeur que vous n'avez jamais lu



Titre : The Testing (VF : L'élite) (à moins que ce ne soit "Résilience", ou encore "Jusqu'où irez-vous ?", les divers sites consultés n'ont pas l'air d'être d'accord, entre ceux qui reprennent ce qui ressemble à une tagline et ceux qui donnent un titre que je ne trouve pas sur la couverture)
Auteure: Joelle Charbonneau
Éditions: Templar Publishing
Genre: Young Adult, Dystopie
Série : "The Testing", volume 1 (et j'ai l'impression que c'est "L'élite" en VF aussi)
Résumé VF: Aller à l’Université, c’est intégrer l’élite. Cia le sait. Cia le veut. Mais la sélection sera sans pitié. Bienvenue au Testing.


Ouh là là, j'ai l'impression que la VF de ce livre est vendue bizarrement, entre le résumé très bof et le titre introuvable...

En gros, il s'agit encore d'une de ces dystopies que j'adore, à la Hunger Games ou Maze Runner. Ici, une petite partie de la population intègre l'élite de la nation en passant par l'Université. Mais pour intégrer cette Université même, il faut passer par une série de tests, "The Testing".

Cia, dont le père est passé par l'Université mais ne peut pas lui en dire plus pour diverses raisons, est sélectionnée pour passer les tests. Elle quitte donc son quartier/mini-pays d'origine (je ne sais plus en quoi c'est organisé) et se prépare pour... elle ne sait pas trop quoi, mais elle est plutôt contente d'en faire partie, bien qu'un peu anxieuse.

Bien évidemment, c'est loin d'être tout rose à l'arrivée. Le scénar' est assez convenu, mais ça se laisse vraiment bien lire... j'irais même jusqu'à dire que c'est addictif, quand on aime ce genre de livres (ce qui est totalement mon cas, donc).

J'ai vraiment passé un très bon moment, j'avais du mal à reposer le livre, ce qui est toujours bon signe ! Je n'ai pas encore eu l'occasion de me procurer le reste de la série, mais j'ai vraiment hâte d'en lire plus.

Certes, dans la masse des bouquins de ce genre sortis ces dernières années, ça peut être difficile de s'y retrouver... mais personnellement, je pense que celui-ci mériterait à être un peu plus connu.
gribouille: (Garden State - music)
Un livre en rapport avec la musique



Titre : Blue Notes
Auteure: Shira Anthony
Éditions: Dreamspinner Press
Genre: Romance, M/M, contemporain
Série : "Blue Notes", épisode 1
Résumé de l'éditeur: Blame it on jet lag. Jason Greene thought he had everything: a dream job as a partner in a large Philadelphia law firm, a beautiful fiancée, and more money than he could ever hope to spend. Then he finds his future wife in bed with another man, and he’s forced to rethink his life and his choices. On a moment’s notice, he runs away to Paris, hoping to make peace with his life.

But Jason’s leave of absence becomes a true journey of the heart when he meets Jules, a struggling jazz violinist with his own cross to bear. In the City of Love, it doesn’t take them long to fall into bed, but as they’re both about to learn, they can’t run from the past. Sooner or later, they’ll have to face the music.



Une histoire d'amour assez sympa sans être renversante non plus - un peu trop prévisible par moments. Un peu de "faux français" par-ci par-là, et quelques clichés, mais ça se lit bien. J'ai entendu du bien du reste de la série, surtout le deuxième, The Melody Thief, donc je retenterai peut-être à l'occasion...

J'aime bien ce que font les éditions Dreamspinner Press. Certes, ça casse pas trois pattes à un canard, mais ça reste sympa, pas prise de tête. J'aimerais bien une maison d'édition un peu comme ça, mais pour le F/F...
gribouille: (Homeland)
Littérature canadienne



Titre : Un cadeau du ciel
Auteure: Suzanne Roy
Éditions: Milady, collection Emma
Genre: Romance, Fantastique
Série : /
Résumé de l'éditeur: Depuis toujours, Elina n’a qu’une raison d’être : elle apparaît au chevet des mourants, et montre à l’âme détachée de son corps la porte qu’elle doit traverser. Ce qui attend les humains de l’autre côté ? Elle n’en a pas la moindre idée, et elle s’en fiche. Ceux-là ont eu leur temps sur Terre, ils n’avaient qu’à mieux l’employer, non ?

Jusqu’au jour où elle laisse échapper une âme... une âme dont le corps est revenu à la vie grâce aux soins acharnés d’un médecin des urgences. Puis une deuxième...
(j'arrête volontairement le résumé là pour ne pas partir trop loin dans les spoilers ^^)

J'ai beaucoup, beaucoup aimé. Je suis très fan de l'écriture de Suzanne Roy, auteure d'un de mes coups de coeur de l'année, La Perte. Elle est toute en délicatesse et en douceur, avec de très beaux persos.

Elina n'échappe pas à la règle : elle est superbe, très travaillée, on s'y attache réellement, de même qu'à Eric.

L'histoire est très belle, j'ai pas mal pensé au film La Cité des Anges (remake des Ailes du Désir, mais je n'ai pas vu l'original), avec un traitement différent cependant. J'ai vraiment passé un très bon moment, et ce malgré les quelques fautes qui parsemaient encore mon édition (un problème assez récurrent avec Bragelonne et Milady, ce qui ne cesse de me désespérer).

(Note : techniquement, il s'agit plus de littérature québécoise, mais d'après Wikipédia c'est compris dans la littérature canadienne, donc ça marche !)
gribouille: (Virgin Suicides)
Erf, ça fait longtemps que je n'ai pas mis ça à jour... j'ai pas mal avancé, mais je suis encore loin d'avoir terminé le carton !

Histoire



Titre : Transgender History
Auteure: Susan Stryker
Éditions: SealPress
Genre: Non-Fiction, Histoire
Résumé Goodreads: Covering American transgender history from the mid-twentieth century to today, Transgender History takes a chronological approach to the subject of transgender history, with each chapter covering major movements, writings, and events. Chapters cover the transsexual and transvestite communities in the years following World War II; trans radicalism and social change, which spanned from 1966 with the publication of The Transsexual Phenomenon, and lasted through the early 1970s; the mid-’70s to 1990—the era of identity politics and the changes witnessed in trans circles through these years; and the gender issues witnessed through the ’90s and ’00s.

Transgender History includes informative sidebars highlighting quotes from major texts and speeches in transgender history and brief biographies of key players, plus excerpts from transgender memoirs and discussion of treatments of transgenderism in popular culture.


En fait, je m'attendais à quelque chose d'assez différent, qui parte un peu plus loin dans le passé, pour nous donner, au hasard, des exemples de personnages transgenres dans l'Antiquité (ou simplement de ce qu'on a pu retrouver/déduire à ce sujet, et il me semble qu'il y a matière à dire).

Néanmoins, j'ai trouvé ça très intéressant, même si un peu "technique" par moments. L'auteure parle plutôt de l'histoire de l'activisme et de comment le mouvement s'est défini, ce qui est fascinant. C'est assez drôle de constater que le livre a été écrit en 2007, et que pas mal de choses ont changé entre temps ! (notamment l'utilisation beaucoup plus étendue du terme "cisgenre").

Je garde ce livre près de moi, et j'y reviendrai certainement un jour ou l'autre !
gribouille: (X-Men - pain)
Ou "le livre qui m'a complètement ralenti mon challenge avec ses 1168 pages" >_>

Un livre en rapport avec la maladie



Titre: The Stand (traduit en VF par Le Fléau)
Auteur: Stephen King
Éditions: Doubleday ("Complete & Uncut edition)
Genre: Horreur, Post-apocalyptique.
Série : / (mais peut être relié à La Tour Sombre)
Résumé de l'édition française: Il a suffi que l'ordinateur d'un laboratoire ultra-secret de l'armée américaine fasse une erreur d'une nanoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l'Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %.

Dans ce monde d'apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l'Homme sans visage, l'Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L'incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau.
C'est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer.



C'était long. Très, très long. Il existe bien une version plus courte, celle de la première édition, mais je me suis dit que tant qu'à faire, autant prendre la plus récente - qui aurait peut-être plus de lien avec le cycle de la Tour Sombre ? En fin de compte, je n'ai pas réussi à trouver de lien qui compare les deux versions, et je ne compte pas lire la première, donc je ne saurai pas dire laquelle est la mieux...

J'ai beaucoup aimé la première partie, avec la transmission du virus, très bien décrite. Le reste avançait très, trop lentement à mon goût. Les persos... bof, on retrouve de grands archétypes de Stephen King, à une ou deux exceptions près, donc ils ne m'ont pas plus passionnée que ça, mais ça allait.

J'ai bien aimé, mais sans plus, en fait. Je verrai peut-être l'adaptation en (télé?)film, vu que j'aime l'acteur principal, et par curiosité, mais c'est tout.

Quant au lien avec la Tour Sombre, [spoiler ? sur le lien en question )}
gribouille: (Stock - livre feuille)
Voilà voilà, c'est enfin terminé... enfin, il me reste encore les originales, mais ça peut attendre.

Légende :
attention les yeux: vieilles fics probablement OOC.
(FFnet) fics publiées sur FFnet mais pas sur LJ


Dernière update : 26/09/11 )
gribouille: (Bleach)
Un tome d'une série qui n'est pas le premier



Titre: Last Stand of the Dead Men (traduit en VF par... rien du tout, pas encore traduit, apparemment la série est devenu "Skully Fourbery" et OMG c'est juste naze)
Auteur: Derek Landy
Éditions: Harper Collins
Genre: Young Adult, plus ou moins Jeunesse même, Fantastique.
Série : "Skulduggery Pleasant", tome 8
Résumé de l'éditeur: Pas de résumé cette fois-ci, vu que 1) ça n'a pas été traduit et 2) ça donnerait de trop gros spoilers.

Je suis très, très fan de cette série, écrite par un auteur irlandais. C'est drôle, et très sombre à la fois (surtout quand les bouquins se retrouvent dans la section "7-11 ans" de la librairie... moi je dirais plutôt à partir de 12 ans mais bon), les personnages sont tous très bons et assez divers.

On suit Stephanie, qui à la mort de son oncle découvre l'existence de sorciers et décide de rejoindre leur monde, étant elle-même douée de magie. Elle se met à suivre le détective Skulduggery Pleasant, à l'apparence particulière : c'est un squelette...

Ce que j'admire avec cette série, c'est que dès le départ, Derek Landy a réussi à poser les pions qui lui serviraient par la suite. Les premiers tomes sont relativement légers, mais on sent déjà les deux ou trois trucs qui vont poser problème, et puis ça s'accélère d'un coup...

Ce tome-ci, l'avant-dernier, était très, très bon. L'intrigue est bien menée, on rit, on pleure, on balance le livre contre le mur parce que BON SANG NON C'EST PAS VRAI PUTAIN ! ... bref, beaucoup d'émotions.

J'attends un peu avant de m'acheter le dernier tome... j'ai à la fois envie de connaître la suite, et pas envie de terminer tout ça... ça va faire bizarre...
gribouille: (Virgin Suicides)
Un livre en rapport avec une maison



Titre : Clockworks (Rouages en VF)
Auteur: Joe Hill, illustrations de Gabriel Rodriguez
Éditions: IDW Publishing
Genre: Horreur, Fantastique (comics)
Série : "Locke & Key", volume 5
Résumé Amazon pour la VF (coupé pour éviter les spoilers): Le récit tentaculaire des aventures de la famille Locke se poursuit avec de nouvelles révélations sur le mystérieux métal dont sont forgées les clés, et la véritable histoire de leur famille.

Je suis très, très fan de cette série, entamée bien avant d'apprendre que Joe Hill était en fait le fils de Stephen King, qui semble donc se diriger vers le même genre que son père (j'essaye désespérément de trouver Horns, d'ailleurs). Les dessins sont très sympas (mention particulière au premier chapitre du tome 4), et le tout est très bien construit.

On suit les enfants Locke, qui emménagent dans le manoir familial après le meurtre de leur père. Là-bas, ils découvrent rapidement plusieurs clés, chacune ayant des propriétés extraordinaires.

Ce tome-ci est constitué principalement de flashbacks, et pourtant l'histoire avance bien. J'étais contente de découvrir l'origine des fameuses clés ET les racines de l'intrigue, d'autant plus que j'ai pu constater que je n'avais pas tout à fait deviné ce qu'il se passait, c'est toujours chouette.

Le prochain tome est également le dernier, je n'ai aucune idée de comment ça va se finir, mais j'ai très hâte !
gribouille: (Who - Rose Tardis)
Maintenant que je suis un peu moins malade, je peux reprendre mes reviews !


Littérature d'Europe de l'Est



Titre : Analfabeten som kunde räkna (traduit en VF par L'Analphabète qui savait compter, lu en anglais sous le titre The Girl Who Saved the King of Sweden)
Auteur: Jonas Jonasson
Éditions: Lu chez Ecco Press
Genre: Humour noir
Série : /
Résumé Amazon pour la VF: Tout semblait vouer Nombeko Mayeki, petite fille noire née dans le plus grand ghetto d'Afrique du Sud, à mener une existence de dur labeur et à mourir jeune dans l'indifférence générale. Tout sauf le destin. Et sa prodigieuse faculté à manier les nombres. Ainsi, Nombeko, l'analphabète qui sait compter, se retrouve propulsée loin de son pays et de la misère, dans les hautes sphères de la politique internationale. Lors de son incroyable périple à travers le monde, notre héroïne rencontre des personnages hauts en couleur, parmi lesquels deux frères physiquement identiques et pourtant très différents, une jeune fille en colère et un potier paranoïaque. Elle se met à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée dans un camion de pommes de terre. A ce moment-là, l'humanité entière est menacée de destruction.

J'avais vu le livre au supermarché, la couverture et le résumé m'avaient intrigués. Puis comme j'avais des cartes cadeaux à dépenser, je l'ai pris lors de mon prochain passage par Eason (en plus y avait des soldes, yay).

J'ai beaucoup ri. C'est de l'humour très cynique, mais très bien pensé, avec des situations invraisemblables mais bien décrites, et des personnages monomaniaques pourtant fascinants. L'auteur mêle Histoire et fiction, et du coup j'ai pas mal appris à la fois sur l'Afrique du Sud et sur la Suède. La critique du racisme est corrosive à souhait, je suis mal placée pour dire si elle était bien faite mais c'est l'impression que ça m'a donné.

Je relirai volontiers de cet auteur, même si pour l'instant son autre livre, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, me tente bien moins.
gribouille: (Garden State - music)
Je suis en retard... (c'est à dire que j'ai fini plusieurs livres mais je n'en ai pas fait la review)

Un livre du 20ème siècle



Titre : Immortal in Death (traduit en VF par Au bénéfice du crime, mais lu en VO)
Auteur: Neil Gaiman
Éditions: Berkley Books pour la VO
Genre: Romance, Romantic suspense, Science-fiction
Série : "In Death" ("Lieutenant Eve Dallas" en VF), tome 3
Résumé Amazon pour la VF: Comment en est-elle arrivée là ? En dix ans, Eve Dallas a toujours réussi à séparer sa carrière de sa vie privée. Ce qui n'était pas très compliqué auparavant, étant donné le néant de sa vie amoureuse, est devenu en l'espace de quelques mois une véritable gageure. D'abord, Connors. Il a tout chamboulé avec ses sourires, ses baisers, ses caresses. Il est même parvenu à fixer la date de leur mariage. Son mariage ! Comme si cela ne suffisait pas, voilà sa meilleure amie accusée d'un meurtre odieux. Et, pour couronner le tout, le passé qu'elle s'est longtemps efforcée d'oublier lui explose au visage comme une véritable bombe à retardement. Amour, culpabilité, suspicion... Et si c'était elle la coupable ?

... wow, ça c'est du résumé mal foutu. En plus je découvre qu'ils ont changé le nom de Roarke dans la VF, peut-être parce que Connors c'est plus facile à prononcer ? o.O

Bref. Première publication en 1996, donc ça rentre tout pile dans la case.

J'aime beaucoup cette série, qui combine deux genres que j'adore, un depuis longtemps et l'autre découvert plus récemment (fallait commencer par me débarrasser de mes préjugés...) : le policier et la romance. Et le tout sous fond de science-fiction.

On est au milieu du XXIème siècle, tel qu'il a pu être imaginé à la fin du XXème : les armes à feu ont été abolies, la prostitution légalisée, d'autres planètes colonisées, et des robots font les boulots dont personne ne veut. Ce qui est très intéressant, ici, c'est que la SF est vraiment en arrière-plan mais elle est très bien utilisée à mon goût. Le scénario de base s'en sert parfois, mais dans les 3/4 du livres on oublie presque qu'on est dans le futur.

La série suit Eve Dallas, lieutenant de police déterminée et que j'aime beaucoup. Elle jongle entre ses enquêtes et sa vie amoureuse, et l'équilibre, clé du genre, est plutôt bien atteint d'après moi.

L'intrigue policière est bien menée, pour l'instant sur trois tomes j'ai toujours deviné le coupable assez tôt mais ça restait palpitant, et pas uniquement grâce à la SF. Les personnages sont intéressants, y compris ceux plus secondaires qui se développent vraiment au fil des tomes.

La romance me plaît aussi, même si je trouve que ça va un peu vite par moments (surtout quand on sait qu'il y a une quarantaine de tomes en tout !) mais j'aime bien la relation entre Eve et Roarke, ils se complètent bien et se soutiennent bien. On retrouve le trope de l'amant milliardaire (qui ne date pas de Fifty Shades !) mais la manière dont c'est tourné ne me déplaît pas, la majeure partie du temps en tout cas.

Bref, c'est une série que je prends plaisir à lire, et Immortal in Death n'a pas dérogé à la règle. Je lui donne 4/5 sur Goodreads, et ça les vaut bien. Je pensais au départ ne lire que les trois premiers tomes histoire de me donner une idée de comment le romantic suspense se sérialise, mais du coup j'irai sûrement au-delà.
gribouille: (HP- Luna)
Littérature des îles britanniques



Titre : The Graveyard Book (traduit en VF par L'Étrange Vie de Nobody Owens, mais lu en VO)
Auteur: Neil Gaiman
Éditions: Harper Collins pour la VO
Genre: Jeunesse/Young Adult, Fantastique
Série : /
Résumé Wikipédia pour la VF: Un enfant de dix-huit mois s'échappe de chez lui la nuit où Le Jack, membre d'une confrérie secrète, assassine toute sa famille. Il se dirige par hasard vers le cimetière voisin, hanté par des fantômes. Un couple d'entre eux, Monsieur et Madame Owens, décident de l'adopter. Ils l'appellent « Nobody » (en anglais, personne ou, littéralement, pas de corps). Le jeune garçon est alors élevé par les habitants étranges et loufoques du cimetière.


Comme d'habitude avec Neil Gaiman, j'adore. L'histoire est originale et intéressante, et j'adore le fait que les chapitres racontent tous une aventure différente - la prof en moi est complètement conquise et espère bien pouvoir faire bosser ses élèves dessus, il y aurait tellement de choses à faire !

C'est mignon, et un peu flippant aussi par moments. C'est touchant tout du long, avec des personnages très intéressants, même ceux qu'on ne voit pas beaucoup. J'aimerais bien d'autres histoires sur certains d'entre eux d'ailleurs ♥

Il me semble qu'il va y avoir une adaptation en fire, j'espère que ce sera fait par les mêmes studios que Coraline (Laika il me semble)... ah, non, après vérification, c'est produit par Disney, mais on a bien Henry Selick a la réalisation. Bref, ça promet d'être poétique <3

5/5, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de coeur ♥
gribouille: (Stock - upside down geek)
J'inaugure ma série de mini-reviews de ce que je lis pour [community profile] bingo_livres !!

Un livre en rapport avec l'eau



Titre : Les Îles du Diable
Auteure: Anne Rossi
Éditions: Laska (paru en juillet 2014 via l'abonnement, paraîtra le 1er septembre partout ailleurs ; numérique uniquement)
Genre: Romance, M/M, Historique (nouvelle)
Série : "Les Yeux de tempête", épisode 3
Résumé de l'éditeur: Depuis deux ans, Ioen et Guillaume ont repris la mer. Propriétaires de la Tempête, le capitaine et son second louent leurs services pour le transport de marchandises entre les ports d’Amérique du Sud et des Antilles.

En arrivant à Kourou, en Guyane française, ils sont saisis par les conditions de vie insalubres des colons. Mais, alors que Ioen est déterminé à repartir au plus vite, Guillaume se laisse persuader d’aider deux orphelins à rejoindre les îles du Salut, connues sous le nom de les îles du Diable. Les choses se compliquent quand les habitants de Kourou prennent le jeune homme à partie…



J'avais déjà bien aimé les deux premiers tomes de cette série qui même très bien romance et Histoire. Pour le coup, d'ailleurs, j'ai complètement accroché au côté historique, et j'aurais bien souhaité que cet épisode soit plus long histoire d'explorer davantage Kourou let les îles du Diable.

Je ne me lasse pas non plus des deux personnages principaux, entre Guillaume qui s'attire toujours les ennuis et Ioen qui a un peu de mal à exprimer ses sentiments. Les difficultés que rencontre leur relation sont toujours un peu les mêmes, et pourtant l'auteure arrive à faire en sorte que ça ne soit pas trop répétitif.

J'ai également eu un gros coup de coeur pour les nouveaux personnages, en particulier l'équipage, que j'espère bien retrouver au quatrième épisode !

Bref, j'ai mis 4/5 sur Goodreads parce que je garde quand même l'impression que c'est trop court, certains événements auraient vraiment gagné à être développés. Mais c'est très sympa, et je conseille cette série aux fans de M/M et de romance historique (en particulier si vous aimez tout ce qui touche aux corsaires !)
gribouille: (Stock - livre feuille)
Piqué à [personal profile] jainas !

Marquez en gras ceux que vous avez lus, soulignez ceux que vous avez lus en partie, mettez en italique ceux que vous avez l'intention de lire, rayez ceux que vous avez l'intention de ne jamais lire.

C'est parti ! )

Beaucoup de choses que je ne connais pas, ou alors je ne reconnais pas le titre parce que c'est en VF... en tout cas j'aime toujours ce genre de mèmes ^^;;;

Profile

gribouille: (Default)
gribouille





Amélie's favorites book montage



Of Mice and MenThe Little PrinceWuthering HeightsNever Let Me GoThe Lord of the RingsThe Hunger GamesJane EyreReaper ManYou Only Live TwiceA Study in Emerald



Amélie's favorite books »

Share book reviews and ratings with Amélie, and even join a book club on Goodreads.




January 2016

S M T W T F S
      12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Aug. 19th, 2017 11:27 am
Powered by Dreamwidth Studios